• Martial VINETTE

Vous êtes passionnés par les affaires criminelles ? Une adresse : 1, Great Scotland Yard

Mis à jour : 16 nov. 2018

Vous aimez l’atypique ? Aujourd’hui je vous propose un nouvel endroit : le musée du crime, ouvert tous les jours de 10h00 à 17h00.

Une collection de nœuds collants, la corde qui servait à pendre les enfants gardés par Amelia Dyer, la malle avec tous les instruments de William Marwood, les masques et armes d’Alfred et Albert Stratton, premiers criminels condamnés grâce à leurs empreintes digitales en 1905..


Toutes ces histoires, toutes ces pièces à conviction ayant secoué le pays depuis près de deux siècles sont réunies en un seul et même lieu, le musée du crime.


Tout a commencé au 19ème siècle, lorsqu’un inspecteur de police a commencé à regrouper les articles, objets, et preuves qui illustraient les affaires criminelles de son époque.

Au début, seuls les membres de la police fréquentaient le musée. Par la suite, au fil des années, grâce à la croissance constante du nombre de visites, le musée a ouvert ses portes au public en 1875.

En 1890, le musée a déménagé pour s’installer sur les bords de la Tamise mais a été contraint de fermer ses portes durant les deux guerres mondiales. Enfin en 1967, il s’est installé rue Victoria.

Au total, 24 affaires criminelles sont évoquées, allant de 1905 à 1975. Parmi les affaires on trouve le meurtre d’Emilie Kaye en 1924, où les preuves ont été détruites par les enquêteurs. Suite à cette affaire, l’introduction de kits obligatoires pour les enquêteurs, a été mise en place. Ces kits sont composés notamment de gants et différents instruments de prélèvement.

A l’intérieur du musée, deux salles sont à découvrir. Dans la première, on peut y découvrir de nombreuses armes utilisées lors des plus violentes agressions de l’histoire de Londres. De plus, elle expose l’histoire de l’affaire de Jack l’Eventreur, une des affaires les plus célèbres. On peut également trouver des masques mortuaires morbides appartenant aux pendus de la prison de Newgate.


Dans la seconde salle, on peut y trouver des pièces à conviction et articles de crimes classés selon différentes catégories, les empoisonneurs, assassinats, braquages, prises d’otages ou encore affaires d’espionnage.

Enfin, pour les curieux qui aiment l’univers du paranormal, des évènements paranormaux sont organisés une fois par mois !


Si vous aimez l’univers des enquêtes criminelles, et que vous n’avez pas froid aux yeux, ce musée est fait pour vous !

68 vues

S'installer à Londres vous accompagne dans vos démarches d'installation dans la capitale. À travers nos différents services, établissez-vous à Londres en toute sérénité.

Navigation
Nos formules
Coordonnées
Tél : +44 (0) 203 287 2199 (non taxé)

Copyright 2018 © S'installer à Londres.Touts droits réservés. Created by 7ème Design